Studià | Le portail étudiant de l'Université de Corse
Studià |
Attualità

L'Università di Corsica s'impegna pè l'ambiente : mise en place du tri sélectif sur les campus cortenais

L'Université de Corse s'engage toujours plus pour l'environnement et généralise le tri sélectif sur l'ensemble de ses campus cortenais. Faire évoluer les comportements et réduire significativement l'impact environnemental est en effet devenu une nécessité.  Après sa mise en place à la plateforme de recherche Stella Mare à Biguglia et une phase de test au sein du bâtiment Desanti à Corte en 2016, le tri est désormais proposé à tous. 700 contenants sont disponibles dans l'ensemble des bureaux administratifs et des salles de cours, et une soixantaine de poubelles de tri des emballages (carton, plastique, canettes) est disponible dans les espaces communs des campus.  

L'Université de Corse à travers ses projets scientifiques, ses plateformes de transfert, ses opérations patrimoniales, ses partenariats, a développé depuis de nombreuses années une série d’actions et de projets en faveur de la préservation de notre environnement :   

- En matière de tri, l'Université avait déjà mis en place depuis plusieurs années la gestion des déchets de laboratoire et des équipements électriques et électroniques,  ainsi que celle du verre et des emballages au travers des points d’apport volontaire (bornes de tri sélectif sur les parkings des campus); 

- La performance énergétique, avec la rénovation en cours des bâtiments, le chauffage de bâtiments par le réseau de chaleur de la Ville de Corte utilisant la biomasse, l’utilisation d’ampoules basse consommation ;

- La consommation locale et la réflexion sur les problématiques liées à l’alimentation et à l’agriculture, avec la participation à l’action Manghjemu Corsu en partenariat avec le CROUS, la Fédération Régionale des Coopératives Agricoles de Corse, et Nebbia Radio Campus; 

- La création d'espaces verts sur les campus et dans les centres de recherche, et un partenariat avec la marque « Corsica Grana » du conservatoire national botanique de Corse.

- Le Centre d’études Scientifiques Georges Peri de Vignola, outre son travail de recherche sur le solaire et le stockage de l’énergie par l’hydrogène, utilise pour ses bâtiments un système de chauffage et de climatisation solaires, et une ombrière solaire pour la recharge des véhicules électriques ;

- L’Institut d'Etudes Scientifiques de Cargèse a réhabilité ses bâtiments pour en réduire la consommation énergétique, et s’est doté d’un bâtiment à haute performance environnementale, le bâtiment Georges Charpak; 

- La plateforme halieutique Stella Mare s’est elle aussi dotée de bâtiments à haute performance environnementale, a réhabilité ses bâtiments historiques, et chauffe ses locaux en récupérant les calories de l’eau de mer. Elle  a aussi réalisé une action poussée de tri des déchets. Ce qui s’ajoute bien évidemment à son travail de recherche tourné vers la gestion des ressources marines. 
Après cette nouvelle étape vers un campus vert, l'Université de Corse se penche désormais sur la problématique des transports de ses acteurs et usagers  et travaillera cette année sur la conception d’un plan de déplacement.    

à télécharger
JEROME CHIARAMONTI | Mise à jour le 03/02/2017
Dans la même rubrique
Mercredi 08 novembre 2017 de 12h00 à 14h00 Assemblée générale des Associations Étudiantes
Mercredi 31 mai 2017 à 17h00 Associu Day
Lundi 30 janvier 2017 à 15h30 L'Université de Corse sur France 2 !