Studià | Le portail étudiant de l'Université de Corse
 |
Scolarité

Inscription pédagogique

INSCRIPTIONS PEDAGOGIQUES EN LIGNE 2016/2017

 

      Une fois votre inscription administrative validée, vous devez effectuer votre inscription pédagogique. Il vous revient de préciser vos choix (de matières, de TD, de langue et/ou de groupe) si votre filière d’inscription le nécessite. Vous êtes invité à consulter le site internet de votre composante pédagogique (UFR, Institut, Ecole) afin de prendre connaissance des modalités de votre inscription pédagogique.

Après avoir procédé à vos choix, vous devrez télécharger votre contrat pédagogique qui récapitule l'ensemble des matières que vous allez suivre (obligatoire, obligatoire à choix ou facultative) et le transmettre à votre scolarité pédagogique.

Pour l’année 2016/2017, l'inscription pédagogique en ligne est possible que pour les filières suivantes :

  • Licence Droit 1ère année, 2ème année, 3ème année
  • Licence Administration Publique
  • Licence Professionnelle Activités Juridiques Spécialité Généalogiste Successoral
  • Master Droit des Collectivités Territoriales 1ere année, 2ème année
  • Master Procès et Contentieux 1ere année, 2ème année
  • Master Droit Notarial 1ere année
  • Master Juriste d’Entreprise 1ere année
  • Licence Economie-Gestion 1ère année, 2ème année, 3ème année

 

Avant d'accéder à l'application IPWEB, veuillez bien lire les indications suivantes :

  • L'inscription pédagogique n'est accessible qu'aux étudiants ayant une inscription administrative validée pour 2016/2017.
  • Ne transmettez votre contrat pédagogique à votre scolarité pédagogique qu'une fois que vous êtes sûr de votre choix
  • Vous êtes invité à en conserver un exemplaire.
  • L'inscription pédagogique en ligne pour le semestre 1 et les formations annualisées sera ouverte du 5 au 12 septembre 2016 inclus.
  • L'inscription pédagogique en ligne pour le semestre 2 sera ouverte du 06 au 11 janvier 2017.

 

 
  Zone de texte: application ipweb
Page mise à jour le 06/01/2017 par Marie-Catherine Poli
Scolarité