Studià | Le portail étudiant de l'Université de Corse
Vie étudiante  |
Culture

Cunferenza

John-Antoine Nau, un auteur grandement méconnu

Mercredi 24 janvier 2018 à 14h00

Eugène Gherardi
Professeur à l'Université de Corse




John-Antoine Nau, bien que premier lauréat du prix Goncourt (1903), il reste un auteur grandement méconnu. Le doit-il à son style, à la disparité de sa production (prose et poésie), à son éloignement des cercles qui font et défont les carrières ? Peu importe. Ses écrits ont bravé le temps, grâce notamment à certains proches (Jean Royère) et à la considération que lui ont portée d’autres grandes figures de la littérature de son temps (Guillaume Apollinaire). Écrivain pèlerin - né aux États-Unis, installé en Martinique, puis en Bretagne, puis dans de nombreux autres lieux en France, il voyage inlassablement en Méditerranée, comme s'il cherchait le lieu idéal. Son Paradis. Il demeura sept ans en Corse, de 1909 à 1916, entre Ajaccio, Cargèse, Zicavo et Porto-Vecchio où il habita plusieurs années la petite maison dite « du tournant de la Marine ». Une maison d’où la vue qui s’ouvre sur le golfe est l’une des plus belles de la ville. Entre ciel, mer et maquis.

S'y rendre

Spaziu universitariu Natale Luciani
Campus Mariani, Corte
Voir le plan d'accès

Tarif

Entrée gratuite

Contact

Centre Culturel Universitaire
04 95 45 00 78 | ccu@universita.corsica

Toute la programmation culturelle CCU

Retrouvez toute la programmation annuelle du Centre Culturel Universitaire en cliquant ici.



Prochains rendez-vous
au Spaziu universitariu
Mercredi 24 octobre 2018 à 14h00 Le paléolithique en méditerranée occidentale
Mercredi 07 novembre 2018 à 14h00 Des plantes & des hommes
Mardi 13 novembre 2018 à 18h30 Bella ciao ! Quandu a Corsica r-esiste
Mercredi 14 novembre 2018 à 14h00 A stampa di a storia in a literatura


À revoir en intégralité
Mercredi 26 septembre 2018 à 14h00 Chì dicenu l’antulugie di a literatura corsa?
Mercredi 18 avril 2018 à 14h00 U corsu mediaticu
Mercredi 11 avril 2018 à 14h00 Le sport : entre aliénation et émancipation